Patagonie

Posté par lobop le 1 mars 2015

Je suis la terre de feu, craquelée sous le soleil brûlant, tremblant de fièvre, exhalant des souffles longs de vapeur.

Gorgée d’eau, dégoulinante et pâteuse sous la pluie drue.

Les mustangs sauvages frappent mon corps de leurs sabots et le font vibrer d’une musique exaltante. Le rythme de ma vie est perturbé, accéléré par les chevaux, les bisons qui chargent telle une armée allant au combat.

L’hiver je me rétracte, je m’endors, je reste en moi même, le monde n’existe plus et je m’enfonce dans mon sommeil glacé.

Quand vient le temps de la vie, celui des bourgeons, de la divine sève ; je sens grouiller dans mon corps toute l’enthousiaste énergie qui n’attend plus de jaillir.

Et je respire, je bouge, je vibre pour chaque plante, chaque brin d’herbe qui s’étire hors de mon corps.

J’ondule sous la chlorophylle sacrée.

Je tremble de désir pour la fraîcheur des rosées qui le matin me font frissonner.

 

Ô êtres humains si petits, si insignifiants qui grouillez à la surface.

Je vous donne un avertissement, aimable coup de semonce qui, si vous l’entendez, vous permettra de sauver votre espèce.

Ne vous avisez pas de vous croire propriétaires de la terre. Vous ne possédez rien que votre vie, et s’il vous prenait l’envie de détruire ce qui ne vous appartient pas, mon corps, mon âme, mon essence ; alors je vous prendrais votre bien le plus précieux.

 

Votre existence.

 

Pas immédiatement, mais tout doucement, je cesserai de vous nourrir, de vous tenir au chaud, de vous protéger des maladies.

Vous vous éteindrez, comme jadis les Aztèques qui croyaient pouvoir contrôler la terre.

 

Je suis la terre de feu, je suis millénaire et je reste là. Je vous survivrai.

Laisser un commentaire

 

ah les peintures de flo |
LE M.U.R. DE L'ART |
Ciel Pastel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FestiVous Festival occitan
| joemasse
| Collectif Maquis'Arts &...