Ce soir

Posté par lobop le 19 août 2011

La ville est calme, l’air est tiède.
Une jeune femme vêtue d’une robe bleue marche sans se presser.
Elle semble songer à l’homme qu’elle a aimé ce matin, au film qu’elle a vu ce soir.
Rentrant du cinéma, elle ne veut pas penser à elle.
Les hommes qu’elle croise lui sourient, la saluent, parfois l’invitent mais sans insister.
Elle répond au sourires, elle dit bonsoir, elle répond gentiment « non » aux invitations.

L’air semble filer dans ses doigts, elle pourrait s’en saisir, refermer le poing pour attraper le vent, elle y songe mais n’essaie pas.
La nuit apaise une journée où la lourde atmosphère se fait encore sentir.
Il y a des enfants qui jouent dans le parc. Tardivement oui, il faisait trop chaud aujourd’hui pour les laisser sortir.

Elle revoit ses bras musclés se relever, ses poings agripper le montant du lit, son torse se soulever et sa tête basculer en arrière alors qu’elle l’aimait de toute sa bouche.
Ces images réveillent son ventre, elle chasse ces pensées, ce n’est pas le bon moment, ce soir elle doit dormir.

Elle se sent bien dans le soir, assommée par tant de chaleur, elle pensera à son avenir demain, elle répondra aux questions plus tard.
Cette nuit elle rejoint sa solitude paisible et bienvenue, elle n’aura pas besoin de rêver, elle n’aura qu’à se souvenir d’il y a quelques heures, de cet homme qu’elle a fait jouir.
Cela lui suffit pour quelques jours, elle avait besoin de lui donner de l’amour, ce qu’elle a fait et elle y pensera jusqu’à la prochaine fois.

Le film l’a surprise, c’est ce qu’elle attendait de ce réalisateur.
Toucher l’univers d’un autre artiste pour se sortir un peu du sien.
Toucher la folie d’un autre créateur pour se sentir un peu moins seule.

Ce qu’elle aimerait la partager cette création.
Rencontrer un homme, ou une femme, après tout elle n’est pas si fermée que ça à l’idée, avec qui partager la création dans l’amour.
Écrire à deux, dessiner ensemble, jouer la comédie en duo, chanter, rire, danser et s’aimer à deux.
Créer avec l’amour, elle en rêve.
Partager toute cette énergie qui la pousse toujours plus avant à inventer, raconter, fabriquer de nouvelles histoires.
Puis donner le tout pour faire rêver des êtres, pour qu’il y ait moins de solitude, pour combattre la tristesse banale qui vérole le monde.

Ce soir elle rêve, qu’un jour elle trouvera cet être.
Ce soir elle rêve, Ô utopie, qu’il n’y ait plus de souffrance dans la vie.
Ce soir elle rêve, mais ce n’est peut être qu’une illusion, que ce soir elle arrivera à dormir.

811

Une Réponse à “Ce soir”

  1. STEED dit :

    Léger,Fluide,Apaisé…Optimiste,en plus…..Surprenant…J’Adore !!!!

Laisser un commentaire

 

ah les peintures de flo |
LE M.U.R. DE L'ART |
Ciel Pastel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FestiVous Festival occitan
| joemasse
| Collectif Maquis'Arts &...